Le trouble anxieux généralisé

Il s’agit d’un trouble anxieux chronique qui se traduit par des inquiétudes permanentes et excessives. La personne présente des difficultés à contrôler les préoccupations et ressent des signes de tension physique et psychiques associés. L’anxieux généralisé adopte un système de pensée qui le pousse à sans cesse envisager le pire.

Les symptômes pouvant apparaître sont :

  • les troubles du sommeil
  • les plaintes somatiques : douleurs, céphalées, dermato digestives…
  • un stress professionnel , un burn-out
  • un retentissement relationnel : conflit, anxiété transmise
  • des complications telles la dépression ou les addictions

La psychanalyse a alors pour but de faire revenir au niveau conscient des souvenirs refoulés afin d’expliciter les conflits inconscients à l’origine du trouble.

la psychothérapie psychanalytique a pour but de favoriser la diminution ou la disparition des symptômes. Elle permet de mettre au clair les conflits et de renforcer les mécanismes de défense.

Stress post-traumatique

Le trouble de stress post-traumatique est un trouble anxieux en rapport avec un événement traumatisant initial.

Chaque personne va réagir de manière différente face à un même événement en fonction de sa personnalité, de son vécu, de son état psychique et du contexte.

Après avoir vécu un événement potentiellement traumatisant, l’individu peut présenter des réactions extrêmement douloureuses et invalidantes. C’est pourquoi, il est  important de pouvoir débriefer de manière précoce afin de prévenir le développement d’un stress post-traumatique engendrant ainsi des symptômes qui vont perdurer dans le temps.

Un trouble de stress post-traumatique peut provoquer des conséquences importantes sur le fonctionnement de la personne qui en souffre et peut affecter plusieurs aspects de sa vie personnelle, familiale, sociale ou professionnelle.

  • La nécessité ressentie d’éviter toute situation considérée comme menaçante va entraîner une limitation importante dans les activités quotidiennes et sociales.
  • Un syndrome de répétition traumatique où tout ce qui touche de près ou de loin va entraîner des reviviscences traumatiques.
  • Une hyperactivité neurovégétative : sommeil, irritabilité…
  • Des troubles de conduite : alcoolisme, toxicomanie, violences
  • Maladies psychosomatiques

 

 

La cure analytique

La cure analytique vise à être mieux. En général, on commence lorsque l’on se sent mal, pris dans des difficultés insurmontables et que l’on ne peut résoudre seul. Si vous n’arrivez pas à définir la nature de votre problème ni même l’origine mais que les symptômes sont là. Vous êtes déprimés, sous le coup d’un traumatisme qui ne passe pas, que vous avez des idées obsédantes ou que vous êtes pris dans la répétition, paralysé par l’angoisse et la peur. La cure analytique a pour but de vous libérer, de libérer votre enfant intérieur, de vous permettre de vivre en accord avec vous-même.

Sexothérapie

Baisse de libido, manque de plaisir… Nombreux sont les troubles sexuels qui amènent à consulter. L’accompagnement se fait de façon psychique et non médicamenteuse. Certains symptômes, lorsque le problème organique est écarté, relèvent d’une cause psychosomatique et sont donc du domaine de la psychothérapie.

Thérapie de couple

Lorsque le couple est en crise, que chacun reproche à l’autre d’être la cause de sa souffrance et se ressent comme une victime. Le but n’est pas de déterminer qui a tord ou raison mais plutôt de permettre la communication. Le thérapeute permet à chacun de s’exprimer afin de sortir du règlement de compte destructeur pour entrer dans un processus constructif permettant au couple de se retrouver.